Flash content...

Paolo Véronèse et le Retable Petrobelli

Vers les années 1563, les cousins Girolamo et Antonio Petrobelli commandent un grand retable pour l’église de San Francesco, dans le petit village de Lendinara, près de Venise. Les mécènes se tournent alors vers Paolo Véronèse, un peintre reconnu qui avait des racines bien ancrées dans cette région. Les cousins avaient l’espoir que ce spectaculaire retable confirmerait leur statut social au sein de leur communauté. Installé au-dessus de l’autel dans leur chapelle funéraire, l’œuvre de Véronèse illustre les deux mécènes accompagnés de leur saint intercesseur dans un moment privilégié où ils sont témoins d’une m iraculeuse apparition. Saint Michel pesant les âmes leur rappelle que nul n’échappe au jugement dernier. Dans la partie supérieure du retable, un Christ mort surplombe la scène. Selon la tradition chrétienne ce dernier aurait donné sa vie pour le salut de l’Homme. Véronèse offre ainsi à ses mécènes une vision à la fois captivante et réaliste tout en évoquant leur désir profond d’une mort salutaire.

Vers la fin du XVIIIe siècle, l’église de San Francesco est démolie et le Retable Petrobelli est aussitôt vendu. Un marchand d’art vénitien désirant faire un profit divisera l’œuvre en quatre fragments. En peu de temps, leur histoire commune, liée au contexte d’origine de la commande, ne deviendra qu’un vague souvenir. Les quatre fragments se retrouveront finalement dispersés dans des collections publiques en Angleterre, en Écosse, au Canada et aux États-Unis. Plusieurs années de recherche, des examens techniques et des restaurations minutieuses seront nécessaires afin de comprendre l’histoire de l’œuvre et de rassembler physiquement les quatre fragments du majestueux Retable Petrobelli. En 2009, pour la première fois depuis deux cents ans, le retable est reconstitué le temps de quelques expositions.

Découvrez donc le Retable Petrobelli, l’une des œuvres les plus énigmatiques de Paolo Véronèse, en vous penchant sur son histoire, son iconographie et sa restauration ainsi que sur le processus de création de Véronèse et son atelier.

Voir texte complet

Historique

Cette première section souligne l’histoire particulière du Retable Petrobelli. Plusieurs éléments y seront abordés. Dans un premier temps, les contextes de la commande, de la fragmentation et de la restauration seront élaborés. Par la suite, nous explorerons les diverses tentatives de recomposition qui ont été réalisées depuis les années 1930 et qui ont permis une... Visitez cette section

Analyse iconographique

Le sujet du retable réalisé par Véronèse pour Girolamo et Antonio Petrobelli est directement lié au contexte de sa commande. Dans la partie inférieure de l’œuvre, saint Antoine, saint Jérôme et saint Michel protègent et guident les mécènes. Au-dessus, une vision du Christ mort supporté par des anges flotte sur un nuage inséré dans l’architecture du... Visitez cette section

Processus et dessin

Dans la langue italienne, le terme « disegno » possède deux sens. Il définit à la fois les mots «dessin» et «projet». Ces deux termes sont intimement liés à la pratique artistique d’un artiste comme Paolo Véronèse. Le dessin sous ses diverses formes était d’une extrême importance dans l’œuvre de Véronèse, tant au niveau pratique que conceptuel que dans les... Visitez cette section

Biographie de l'artiste

Paolo Véronèse est indéniablement l’un des artistes de l’école vénitienne qui a marqué le plus la Renaissance italienne au même titre que le Titien (1485-1576) et le Tintoret (1518-1594). Ses retables, ses fresques, ses portraits et ses majestueuses compositions théâtrales attestent d’un talent inégalé pour la couleur, les effets de lumière et l’illusionnisme... Visitez cette section

Vidéos

Cette section regroupe des vidéos portant sur le Retable Petrobelli. Découvrez ce fascinant retable de la Renaissance sous diverses facettes. Visitez cette section

Glossaire

Le glossaire définit les termes techniques du site Internet, Paolo Paolo Véronèse et le Retable Petrobelli. La plupart des termes sont également expliqués selon les pratiques utilisées par Véronèse et son atelier. Visitez cette section